Vous n'êtes pas identifié Connexion

Syndicat des Internes des Hôpitaux de Paris

SIHP

SIHP

Nos Dossiers / Burn Out - Souffrance au travail Nos Dossiers / Burn Out - Souffrance au travail
Accueil  > Nos Dossiers  > Burn Out - Souffrance au travail  > Reconnaitre le burn out

Burn out

Le terme de Burn out date de 1974, et désigne épuisement professionnel. Il concerne toujours des personnes très investies dans leur travail, souvent dans des activités à connotation sociale. Les internes sont donc particulièrement exposés.

Un syndrome psychologique à trois dimensions

- Epuisement Emotionnel (fatigue, vécu d’usure, impuissance, répétition sans fin….)

- Dépersonnalisation (insensibilité, cynisme et réactions impersonnelles vis-à-vis des usagers) ·      

- Réduction de l’accomplissement personnel (perte de maitrise de son travail, démotivation….)  

qui aboutit à une dépression grave.

 

Au départ des signes discrets qui doivent donner l’alerte

- Troubles cognitifs (attention, concentration, mémoire, manque de mots , lapsus)

- Diminution rentabilité… et auto-accélération, augmentation de l’implication, «présentéisme » pour tenter de retrouver efficience et satisfaction antérieures

- Fatigabilité

- Déni du surmenage et de la surcharge de travail

Que faire ?  

Que faire si un co-interne, un ami, (ou vous-même) est dans cette situation ?

Parlez en :

Des solutions existent, ne restez pas seul avec ce problème. Parlez en à vos proches (famille, amis, co-internes…) pour qu’ils vous soutiennent.

Qui Contacter ?

  • Le SIHP est là pour vous aider dans ce genre de situation. Nous contacter. SOS SIHP implique plusieurs services volontaires en Ile-de-France. Le réseau SOS SIHP implique des services volontaires sur plusieurs sites en Ile-de-France et garantit aux internes une prise en charge anonyme et gratuite. 
  • Il existe aussi un numéro vert, anonyme : 0826 004 580 (0.15€/min) ouvert 24h/24 7j/7 créé par l’Association d’Aide Professionnelle aux Médecins Libéraux (AAPML). 
  • 0800 00 69 62 la ligne d’écoute des anesthésites réanimateurs

  • 01 40 54 53 77 la ligne d’écoute pour les adhérents du Groupe Pasteur Mutualité

Ne pas culpabiliser :

Les plus touchés sont d’ailleurs les personnes les plus investies. Dans quasiment tous les cas Il ne s’agit pas d’un problème de personne ou de compétence mais de problèmes d’organisation du travail. Quand c’est vraiment trop dur, il faut aussi savoir s’arrêter quelques jours (arrêt de travail, congés…) pour souffler un peu et prendre du recul vis-à-vis de la situation.

Mis à jour le 3 Juin 2015

Accès Rapides
Nos Partenaires