Vous n'êtes pas identifié Connexion

Syndicat des Internes des Hôpitaux de Paris

SIHP

SIHP

Nos Dossiers / Loi de Santé - #NotreLDS 2015 Nos Dossiers / Loi de Santé - #NotreLDS 2015
Accueil  > Nos Dossiers  > Loi de Santé - #NotreLDS 2015  > Quel bilan?

Ce que nous avons obtenu au lendemain du 15 Mars:

 

Service Territorial de Santé :

Il est rebaptisé et les financements correspondant aux exercices libéraux ne sont plus imposés par les ARS. Ce sont les praticiens libéraux qui sont à l’origine des initiatives qui peuvent bénéficier d’un financement des ARS et eux seuls.
Notre liberté d'installation est préservée.

 
 
 
 

Sur le service public hospitalier :


Notre demande de déconnecter le fait d’être SPH ou pas avec l’autorisation, le renouvellement d’exercice ou la rémunération des médecins dans les établissements privés est inscrite dans la loi. Rien ne change pour les médecins des cliniques.
 
 

Sur la réforme de l’internat et du clinicat :

la « phase de mise en responsabilité » est abandonnée et le rôle du post-internat est consacré. Les projets de maquettes sont tous caduques. Une nouvelle commission va voir le jour, présidée par de nouvelles personnes, pour une réforme qui correspond à nos attentes notement en terme de post internat.

 
 
 

 

Ce que vous avez exprimé :


Nous avons interrogé l’ensemble de nos adhérents le 19 Mars sur la suite à donner à notre mouvement compte-tenu de l’état des négociations.

Si le parti des abstentionnistes était une fois de plus le premier, seulement 5 personnes se sont déclarées pour une grève. Sur la part restante, la majorité des participants plébiscitait la poursuite des négociations et du lobbying afin d’obtenir gain de cause sur nos revendications catégorielles. La dernière part était pour un arrêt de la mobilisation.

 

 

Ce qu’a permis la poursuite des négociations:


  • La Neutralisation du statut de PH Remplaçant: ce statut, qui risquait de précariser la carière des jeunes médecins n'est désormais plus accessible qu'aux PH titulaires souhaitant diversifier temporairement leur activité.

  • Les collectivités territoriales ne participent plus à la répartition des internes.

  • La revalorisation du statut d’assistant: nous avons obtenu la convergence financière des rémunérations des assistants et des chefs de clinique (en dehors des gardes) ce qui va donner un coup de pouce significatif à nos collègues assistants scandaleusement sous payés. Attention ce point se distingue du décret relatif à l'indemnité d'engagement de service public (paru le 20 Mars au journal officiel) qui a été obtenu en 2014 par la représentation des assistants et chefs de clinique.

  • L'engagement d'une revalorisation des gardes de week-end pour les internes.
 

 

A propos du Tiers Payant:


Le SIHP s'est toujours battu pour défendre notre système de santé solidaire face à montée en puissance des complémentaires de santé.
En 2012, nous avions obtenu que les réseaux de soins (gérés par les mutuelles) ne comprennent pas les médecins.
Comme aucun consensus pour ou contre le tiers payant ne s'est dégagé lors des réunions et des comités de mobilisation parmi les courageux qui ont répondu à notre appel, notre cheval de bataille a été la préservation d'une assurance maladie solidaire, indépendante des intérêts d'organismes privés.
 
Le front jeune, composé du SIHP et de la réunion de l'ensemble des syndicats d'internes, d'externes, et d'assistants, chefs de clinique, a permis d'obtenir un amendement réaffirmant le rôle capital et central de l'assurance maladie.
Cet amendement a d'ailleurs fait bondir le président de la mutualité française Etienne Canniard.
 

 

En conclusion:

 

Le SIHP vous a alerté sur l'avant projet de loi en Octobre, a fait monter la pression dès la fin Décembre. En Janvier nous avons construit ensemble nos revendications (cf vidéo ci-dessous). Pour les faire entendre, nous les avons porté dans la rue en ou encore lors du débat en Sorbonne que vous nous avez demandé (retrouvez les vidéos sur notre page Youtube).
 
Aujourd'hui le texte est au parlement: conformément au vote des adhérents, nous poursuivrons sans relâche notre travail de veille et de lobbying parlementaire.


 

 

Mis à jour le 3 Juin 2015

Accès Rapides
Nos Partenaires