SIHP - Syndicat des Internes des Hôpitaux de Paris
Vous n'êtes pas identifié Connexion

Syndicat des Internes des Hôpitaux de Paris

SIHP

SIHP

Revenir à la liste des spécialités

Neurochirurgie

Référent(s) de cette spécialité


Steven KNAFO

Alexandre ROUX

Marc ZANELLO

 

Mot des référents

La Neurochirurgie est une spécialité chirurgicale très variée, essentiellement partagée entre la chirurgie crânienne (oncologie, base du crâne, traumatologie, vasculaire, fonctionnelle: stimulation cérébrale profonde, épilepsie, douleurs, spasticité, …) et rachidienne (dégénérative et tumorale essentiellement car la traumatologie rachidienne est assurée par les orthopédistes à Paris). Il s'agit d'une spécialité chirurgicale passionnante mais difficile et chronophage.

Les pré-requis indispensables sont la séméiologie neurologique ainsi que l’anatomie du système nerveux central et périphérique. Il vous faudra parfaire vos connaissances concernant la pathologie neurochirurgicale adulte et pédiatrique (peu enseignée durant l’externat), ce qui demande un investissement important.

Plusieurs ouvrages de référence (essentiellement en anglais) vous aideront pour cela. La plupart des services Parisiens participent au système de « grande garde » (hormis Necker qui prend en charge les urgences neurochirurgicales pédiatriques, Foch et Rothschild) qui permet au service concerné de recevoir l’ensemble des urgences neurochirurgicales d’Ile-de-France sur 24 heures. Bien que récemment, il a été instauré un système de garde de proximité, c’est-à-dire que chaque service doit prendre en charge les urgences de son secteur jusqu’à 21h30, ce qui permet de mieux répartir la charge de travail.

Pour ceux ou celles qui sont intéressés par le monde universitaire, de nombreuses possibilités s’offrent à vous (publications, master 2, thèse de science, …)

 

Coordonateur du DES et coordonnées

Monsieur le Professeur Michel KALAMARIDES

Service de Neurochirurgie

Groupe Hospitalier Pitié-Salpétrière, AP-HP

83 Boulevard de l’Hôpital

75651 PARIS Cedex 13

FRANCE

 

01 42 16 31 12 47

 

Maquette du DES

 Formation du DES en 5 ans, avec:   

•     5 semestres minimum dans des services validant pour la neurochirurgie   

•     2 semestres dans des disciplines chirurgicales autres que la neurochirurgie (orthopédie, ORL, vasculaire,…)   

•     1 semestre dans une discipline non chirurgicale (neurologie, neuroradiologie, neuroréanimation, neuro-oncologie)   

•     Si possible, 2 semestres doivent être réalisés en dehors du CHU (hors APHP pour Paris)  

En pratique, les internes DES de neurochirurgie à Paris font souvent 1 ou 2 semestre(s) dans une autre chirurgie, et 1 ou 2 semestre(s) dans une discipline non chirurgicale, les autres semestres étant consacrés à des stages de neurochirurgie. 

Il est aussi de plus en plus fréquent de prendre une année de disponibilité pour réaliser un Master 2.

La formation du DES est en cours de réforme. Il est possible que les nouveaux internes de Neurochirurgie aient une maquette différente.

 

Stages ouverts et budgétés

•     CHU Bicêtre (Pr Parker) - 2 postes   

•     CHU Pitié-Salpétrière (Pr Cornu) - 4 postes   

•     CHU Henri Mondor (Pr Palfi) - 2 postes   

•     CHU Beaujon (Pr Decq) - 2 postes   

•     CHU Necker (Pr Zerah) - 3 postes   

•     CHU Lariboisière (Pr Froelich) - 2 postes   

•     Centre Hospitalier Sainte-Anne (Pr Devaux) - 2 postes   

•     Hôpital Foch (Dr Gaillard) - 1 poste

•     Fondation Rotschild (Pr Lot) - 1 poste

.      Hôpital FOCH (Dr Gaillard) - 2 postes

 

 

Nouveaux stages ouverts dans l'année

Pas d’ouverture de poste en cours.

 

Agenda des cours de DES

- Cours de DES une fois par mois de Septembre à Juin sur une thématique neurochirurgicale. Les DES participent à la réalisation de ces cours (présentation orale avec powerpoint).  

- Journées Nationales d’Enseignement (JNE) de Neurochirurgie: 2 jours par an de formation à Paris pour tous les DES de France.

 

Problèmes rencontrés dans la spécialité

L'exercice de la neurochirurgie en Ile-de-France étant essentiellement hospitalière, le principal problème qui se posera pour les futurs internes est celui de trouver un service dans lequel il pourront réaliser leur clinicat puis exercer dans les conditions qu'ils souhaitent.

Le nombre de services de neurochirurgie étant forcément assez restreint, les possibilités de post-internat sont souvent limitées, bien que suffisantes pour le nombre d'internes en cours de formation actuellement.

L’activité libérale en Neurochirurgie se développe de plus en plus, bien qu’en retard par rapport aux autres spécialités. Cette activité étant essentiellement (voire exclusivement) rachidienne.

 

Liens vers les associations Nationales et Parisiennes

-Campus de Neurochirurgie : http://campus.neurochirurgie.fr

-Société Française de Neurochirurgie : http://www.neurochirurgie.fr

-Société de Neurochirurgie de Langue Française : http://www.snclf.fr

 

Revenir à la liste des spécialités

 

Accès Rapides
Nos Partenaires